Administration de production

Date

Administration de production

Catégorie

  • Photo, vidéo et son
Prix HT :
Non renseigné
Durée en heures :
Non renseigné
Formateur disposé à se déplacer chez l'apprenant :
Non
Localisation :
93100
MONTREUIL
France
Niveau de la formation :
Débutant
Diplôme requis :
Bac+2
Éligible au CIF :
Non
Éligible au CPF :
Non
Formation diplômante :
Oui
Type de formation :
Inter-Entreprise
Organisation :
Groupe et individuel
Places disponibles :
Non renseigné
Type de public visé :
  • Tout public

Introduction :

Longs métrages de cinéma, téléfilms, séries TV… De tels projets mettent en œuvre d’importants moyens financiers, techniques et humains.

C’est à l’administrateur de production, par la mise en place de procédures de contrôle adaptées et grâce à une gestion rigoureuse de s’assurer que le projet artistique disposera, dans le respect des réglementations et des conditions de travail, des finances nécessaires pour aller jusqu’à son terme, c’est-à-dire jusqu’aux finitions en post-production.

L’administrateur de production occupe à ce titre un poste clé. Avec le directeur de production dont il est le plus proche collaborateur, il établit le devis définitif et les prévisions de trésorerie, suit l’application et l’exécution des contrats de toute nature, contrôle les dépenses de la production, s’assure du bon respect du droit social… L’administrateur doit donc posséder des compétences affirmées en matière comptable, juridique et financière, ainsi qu’une bonne connaissance des moyens et des méthodes actuels de production.

Permettre aux participants d'acquérir ces compétences et ce savoir-faire professionnels, tel est l'objectif de cette formation longue proposée par CIFAP.

La remise du certificat de compétences CPFFP "Administrer une production audiovisuelle ou cinématographique" est soumise à la réussite de l’examen final et du passage devant un jury de professionnels, évaluateur et certificateur.

Objectifs :

A la fin de la formation, les stagiaires sauront :

 

  • Définir leur rôle, leurs missions et activités et se positionner face aux nombreux interlocuteurs et prestataires en présence sur le projet.

  • Mettre la structure de production du film en conformité avec les règles juridiques et fiscales liées à l’activité (statut, déclarations, organisation).

  • Analyser et comprendre les documents initiaux liés au film (cahier des charges, scénario, notes du réalisateur).

  • Situer le projet en répertoriant les contraintes artistiques, économiques, juridiques, matérielles et techniques.

  • Estimer, en collaboration avec le directeur de production, les coûts de production en vue de la production d’un premier devis.

  • Préparer les dossiers nécessaires au montage financier, en particulier le crédit d’impôt.

  • Lister, quantifier et chiffrer les coûts réels de production pour établir un budget définitif grâce à la parfaite connaissance des différents postes du devis.

  • Maîtriser la gestion budgétaire et les règles comptables spécifiques au monde du cinéma et de l’audiovisuel.

  • Appréhender les spécificités juridiques du secteur.

  • Se faire le garant du respect du droit social.

  • Maîtriser les spécificités salariales des employés de la production du film pour assurer les paies.

  • Utiliser les outils bureautiques adaptés à l’organisation puis à la gestion administrative et  budgétaire du projet (suite Xotis).

  • Mettre en œuvre les moyens et/ou procédures de contrôle budgétaire et administratif, jusqu’au bilan.

Détails du programme :

L'administrateur de production

 

  • L’administrateur de production : son  statut, son rôle, ses responsabilités

  • L’entreprise de production : généralités, statut juridique, obligations, codes APE, types de films

  • Présentation et étude du devis professionnel/plan comptable des industries du cinéma et de la vidéo communication

  • Organisation comptable et mise en place de l’unité comptable de production, des logiciels

  • Les dépenses préliminaires et le compte de liaison

 

Les bases de la comptabilité

 

  • Présentation du plan comptable général, principe du débit/crédit

  • La chaîne comptable : journaux, comptes en T, grand livre, balances

  • Les différentes pièces comptables : factures, honoraires, notes de frais, avoirs, pièces bancaires…

  • Présentation du plan comptable cinéma/audiovisuel, caractéristiques, nécessité de son adaptation aux besoins des entreprises du secteur de la production

  • Codification, imputation et comptabilisation des opérations courantes de gestion

  • Contrôles de base

  • Tenue et vérifications courantes de la comptabilité

  • Lettrages des comptes, rapprochements bancaires

 

Gestion comptable

 

  • Enregistrement et vérification du devis estimatif, établissement de l’échéancier et du plan de trésorerie

  • Traitement des informations (informations avec le secrétariat de production, régie, décoration…)

  • Plan de travail, feuilles de service et rapports de production : leur utilisation

  • Les différentes pièces justificatives : contrôle, validation, les régies d’avance

  • Relations avec les fournisseurs

  • Comptabilisation et archivage

  • La trésorerie, les comptes bancaires : suivi,  analyse de l’équilibre, frais financiers,  cautions, mise à disposition

  • Exercice pratique : suivi comptable et gestion de la production d’une œuvre dans ses différentes phases (préparation, tournage, finitions)

  • Rendus de compte : obligations, précautions

  • Rattachement de la compatibilité d’un film à celle d’une société

 

Module technique

 

  • Xotis - Louma (comptabilité)

  • Peplum (devis situation)

  • Studio (paye)

 

La paye

 

  • Traitement des salaires : principes de base, mentions obligatoires, périodicité, conservation

  • Rémunération des salariés intermittents et établissement de leur fiche de paie : éléments constitutifs du salaire, salaire minima, jours fériés, calcul des heures supplémentaires, des heures de nuit, de transport, anticipées, de préparation, de rangement… avantages en nature, indemnités diverses, allocations forfaitaires

  • Grille hebdomadaires des présences (équipe de base, renforts…)

  • Organismes sociaux : Urssaf, Audiens, Garp cinéma / audiovisuel

  • Immatriculations et agréments, déclarations et versements des cotisations

  • Rémunérations des artistes interprètes : particularités

  • La sécurité sociale des artistes auteurs, les réductions de cotisations : TEPA, FILLON…

  • Calcul des effectifs et incidence

  • Nomenclature des emplois intermittents pour l’assurance chômage

  • Cotisations salariales et employeurs : assiette, taux, précomptes

  • Cas particulier des retraités

  • Abattement pour frais professionnels, conditions et incidences

  • ATD : barème des quotités saisissables

  • Certificats d’emploi, attestation AEM : règles

  • Traitement spécifique aux activités du cinéma et de l’audiovisuel : congés spectacles, chômage, retraite, accident du travail.

  • Les taxes sur les salaires : apprentissage, effort de construction, formation professionnelle

  • L’emploi des mineurs de moins de 16 ans, l’emploi des salariés étrangers en France, le détachement des salariés à l’étranger

  • Retenue à la source pour les étrangers : calcul

  • Les journaux de paie et les écritures comptables : schéma d’écriture, savoir lire le journal de paie

  • Les états de charges

  • Les déclarations annuelles (TDS, DADS2….), les régularisations

 

 Fiscalité

 

  • Les différents impôts et taxes, les crédits d’impôt, les crédits de TVA

  • Les différents sites de documentation sur Internet

 

Législation

 

  • Législation sociale et droit du travail (rappel des principales règles)

  • Le régime de protection sociale et obligations de l’employeur

  • Le respect des règles d’hygiène et de sécurité, ouverture de chantier, la médecine du travail

  • Le registre du personnel

  • Les conventions collectives, les barèmes de salaire

  • Le statut d’intermittent : spécificité, incidence

  • Les cartes professionnelles

  • Les différents syndicats d’employeurs et de salariés

  • Les différentes sources de financement

  • Les fonctions relevant du régime cadre/non cadre/artiste

  • Engagement des salariés, formalités (fiche de renseignements, DUE, immatriculation, visite médicale…)

  • Les différents contrats de travail : réalisateurs, techniciens, artistes interprètes, silhouettes, acteurs de complément, les agents de comédiens, cas particulier des cascadeurs.

  • Auteurs : statut, rédaction et comptabilisation d’une note de droits d’auteur, cotisations et versement à l’AGESSA.

  • Relevé des cachets à l’ADAMI.

 

 La direction de production

 

  • CNC : mission et réglementation

  • Les différentes sources de financement

  • La fonction du directeur de production, son rôle, ses relations avec le producteur et l’équipe technique du film

  • Organisation générale d’une production

  • Les différentes étapes de production d’une œuvre

  • Développement et évaluation du scénario

  • Le plan de travail et le planning de production

  • Choix des moyens en personnel et en matériel, durée de la réalisation

  • Les différents contrats de production : cession de droits, co-production, diffuseurs, partenariat, aides sélectives, soficas

  • Les autres contrats : assurances, musique, décors…

 

 Le coût du film

 

  • Elaboration de la situation : méthodologie, fréquence

  • Consolidation de plusieurs compatibilités auxiliaires de production

Prérequis :

  • Maîtrise  des bases de la comptabilité générale

  • Expérience des tâches administratives

  • Bonne culture des métiers de l’audiovisuel

  • Etre parfaitement familiarisé(e) à l’usage des outils informatiques standards : logiciels de bureautique

 

Public

Comptable de production, chargé ou directeur de production, régisseur général... désireux d’acquérir les compétences nécessaires à l’administration d’une production de fiction.

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour cette formation.